Mois: décembre 2017

Chaque semaine, Sève propose une parole biblique que chacun reçoit comme si elle lui était adressée personnellement pour éclairer sa vie aujourd’hui. Les membres de Sève méditent chaque jour cette parole et la partagent lors de leurs réunions régulières, pour se laisser transformer personnellement et ensemble.

du 11 au 17 décembre

« L’Esprit Saint viendra sur toi et la puissance du Très Haut te couvrira de son ombre, c’est pourquoi celui qui va naître    sera saint et appelé Fils de Dieu. »
Lc 1, 35

Évangile du dimanche 10 décembre

Commencement de l’Évangile de Jésus Christ Fils de Dieu : Ainsi qu’il est écrit dans le livre du prophète Esaïe,
Voici, j’envoie mon messager en avant de toi, pour préparer ton chemin.
Une voix crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers.
Jean le Baptiste parut dans le désert, proclamant un baptême de conversion en vue du pardon des péchés. Tout le pays de Judée et tous les habitants de Jérusalem se rendaient auprès de lui ; ils se faisaient baptiser par lui dans le Jourdain en confessant leurs péchés. Jean était vêtu de poil de chameau avec une ceinture de cuir autour des reins ; il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage. Il proclamait : « Celui qui est plus fort que moi vient après moi, et je ne suis pas digne, en me courbant, de délier la lanière de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés d’eau, mais lui vous baptisera d’Esprit Saint. »
Mc 1, 1-8

J’aime toujours beaucoup parler de l’Avent parce que, pour moi, c’est la porte de l’aventure. Nous sommes lancés dans une aventure, qu’aucun ici ne l’oublie : le mystère chrétien, c’est une aventure de vie, celle de l’Incarnation du Dieu vivant dans le monde. (…)

Le lieu où s’est accomplie l’incarnation divine, le seul lieu où jusqu’à la fin des temps elle puisse s’accomplir, c’est la crèche. C’est pourquoi il ne faut pas considérer la crèche comme la chose un peu sentimentale à laquelle nous songeons. La crèche signifie plus profond. Le Fils de Dieu est né dans une crèche. Il naîtra dans notre cœur, si notre cœur est une crèche. La crèche, c’est le lieu de la pauvreté essentielle. Elle évoque symboliquement pour nous le cœur de pauvre, ce cœur disponible à la venue d’un Autre, ce cœur désencombré de tout ce qui peut faire obstacle à la venue de l’Esprit.

Marguerite Ph. Hoppenot
Bulletin n° 140

du 4 au 10 décembre

« Je te bénis Père du ciel et de la terre d’avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l’avoir révélé aux tout-petits. »
Mt 11, 25