Mois: décembre 2018

Chaque semaine, Sève propose une parole biblique que chacun reçoit comme si elle lui était adressée personnellement pour éclairer sa vie aujourd’hui. Les membres de Sève méditent chaque jour cette parole et la partagent lors de leurs réunions régulières, pour se laisser transformer personnellement et ensemble.

du 31 décembre au 6 janvier

« Le Verbe était la vraie lumière qui, en venant dans le monde, illumine tout homme. »
Jn 1, 9

du 24 au 30 décembre

« Soyez sans crainte, car voici, je viens vous annoncer une bonne nouvelle, qui sera une grande joie pour tout le peuple : il vous est né aujourd’hui, dans la ville de David, un Sauveur qui est le Christ Seigneur. »
Lc 2, 10-11

du 17 au 23 décembre

« Soyez toujours dans la joie, priez sans cesse, rendez grâce en toute circonstance, car c’est la volonté de Dieu à votre égard dans le Christ Jésus.
N’éteignez pas l’Esprit, ne méprisez pas les paroles des prophètes ; examinez tout avec discernement : relevez ce qui est bon. »
1Th 5, 16-21

Tous concernés

Nous prions Dieu, nous lui demandons tout, nous le supplions, par exemple de nous donner la paix. Mais…n’est-ce pas lui qui nous demande de faire la paix en nous, dans le monde ? N’est-ce pas lui qui nous demande de donner du pain à ceux qui ont faim ?
(…) Ne sommes-nous pas tous responsables, si peu que ce soit, que triomphe la haine ou l’amour, la guerre ou la paix, la division ou la communion fraternelle…la civilisation de l’amour dans le monde ?
Marguerite Hoppenot
Prier, c’est Aimer

du 10 au 16 décembre

« S’il y a donc un appel en Christ, un encouragement dans l’amour, une communion dans l’Esprit, un élan d’affection et de compassion, alors comblez ma joie en vivant en plein accord. Ayez un même amour, un même cœur, recherchez l’unité. »
Ph 2, 1-2

du 3 au 9 décembre

« Que la parole du Christ habite parmi vous dans toute sa richesse ; instruisez-vous et avertissez-vous les uns des autres avec pleine sagesse…Tout ce que vous pouvez dire ou faire, faites-le au nom du Seigneur Jésus, en rendant grâces par lui à Dieu le Père. »
Col 3, 16-17