Catégorie: L’actualité du Mouvement Sève

Accueil Information des équipes Jeunes du Mouvement Sève

Mardi 22 Septembre 2020 de 19H45 à 22H00
14, Avenue Pierre 1erde Serbie – 75116 Paris
 

Tout homme est une histoire sacrée…

« Jésus-Christ dit : Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. » Jn 14,6

Venez découvrir le Mouvement Sève qui  propose un chemin à parcourir
à travers les mots de sa devise :  » Être – Aimer – Servir – Unir  »
Mathilde et Xavier seront là pour vous accueillir, témoigner et partager.

Infos et Contact au 01 47 20 80 51
Rencontre dans le respect des consignes sanitaires en vigueur

Accueil Information de l’équipe Vie Professionnelle

Mardi 29 Septembre 2020 de 20H30 à 22H30
Foyer du Mouvement Sève
14, Avenue Pierre 1erde Serbie – 75116 Paris

Quels que soient votre activité professionnelle, le lieu et la manière dont vous l’exercez, vos liens et contacts, vous avez soif de donner du sens à votre métier, et à ceux avec qui vous travaillez :

‘’Au cœur de la vie professionnelle, mettre l’être humain, dans sa pleine dimension spirituelle …’’
Le Mouvement Sève porte cet élan et propose un chemin à parcourir autour de sa devise :
« Être – Aimer – Servir – Unir »

 Curieux, tentés ou convaincus ? Vous avez toutes les bonnes raisons de prendre 2 heures pour venir le découvrir !
N’hésitez pas à partager cette proposition autour de vous.

Infos & Contacts au 01 47 20 80 51
Rencontre dans le respect des consignes sanitaires en vigueur

La main de Dieu de Marguerite Hoppenot – nouvelle parution

La main de Dieu« La main de Dieu » 1947-1961 – Tome 1,
aux éditions du Cerf.
Dans les pages lumineuses de son journal, l’une des plus grandes figures spirituelles du XXème siècle livre le secret de sa vocation. Passionnée d’unité, apôtre du laïcat dans l’Église, Marguerite Hoppenot ouvre dans ces carnets un chemin d’espérance, une route pacifiée dans le désert des exigences modernes, et révèle la puissance de la grâce qui agit en elle.
Ces pages, écrites entre 1947 et 1961, dans l’éternel présent de Dieu, sont une boussole pour aujourd’hui.

Pour une nouvelle relation à soi-même et aux autres dans la vie professionnelle

Depuis plusieurs années, nous sommes plusieurs membres de Sève à avoir expérimenté la manière de vivre les mots de la devise de Sève  » Être, Aimer, Servir, Unir » dans nos vies professionnelles.
Cette devise peut rejoindre tous ceux et celles qui travaillent, quelle que soit leur fonction ou leur métier, et leur permettre d’ouvrir un chemin pour une nouvelle relation à soi et aux autres.
Soirées d’accueil et d’information sur cette expérience humaine et spirituelle.
Présentation de la possibilité de partager un parcours en 4 étapes dans l’année.
Vos amis et connaissances sont les bienvenus.

Nous serons heureux de vous accueillir  :
à Paris
M
ercredi 16 octobre à  20h15
14 Avenue Pierre 1er de Serbie – 75116 Paris
Métro Alma et Iéna 

à Lille
Mercredi 16 octobre à 20h15

à Saint-Malo
Vendredi 18 Octobre à 19h00

 

 

Confirmer votre participation en utilisant le formulaire de contact:

http://www.mouvement-seve.fr/nous-contacter/

Equipe Sève dans la vie professionnelle

Sève fête ses 80 ans

Un reportage sur cette journée du Samedi 13 octobre 2018,
sous le chapiteau du cirque Bormann, se sont réunis les membres de Sève de France et de l’étranger (Canada, Belgique, Suisse …), leurs amis et des responsables d’Églises et de Mouvements.
https://www.youtube.com/watch?v=dLhxK_50C0M&feature=youtu.be

 

Deux nouveaux livres de Marguerite Hoppenot

Parce que l’impossible est possible, éditions SalvatorParce que l'impossible couv
« Parce que l’impossible est possible » est un entretien, en 1979, avec le Père CREN, dominicain, théologien, avec lequel elle a partagé de nombreuses années jusqu’à sa mort brutale en 1982.
Pour lui, la rencontre, le dialogue, la parole était vraiment le mode de communication par excellence de Marguerite HOPPENOT.
C’est ce que nous retrouvons dans cet entretien : une parole directe, vivante, passionnée.
Au long des pages, Marguerite HOPPENOT nous livre sa lumière essentielle. Elle rend le mystère de Dieu accessible et vivant. C’est un christianisme passionnant qui nous est proposé, une aventure humaine et spirituelle dont elle nous donne les clefs.
Toutes les questions que nous nous posons sur la catéchèse, les sacrements, la souffrance, la croix… sont posées par le P. CREN.
Message prophétique – Message pour aujourd’hui
« Parce que l’impossible est possible », un entretien passionnant !

 

Au creuset de l’absolu, éditions du CerfAu creuset couv
« Au creuset de l’Absolu » est un évènement, le premier volume du Journal spirituel de Marguerite HOPPENOT.
C’est donc une autre facette de son aventure spirituelle qui nous est donnée de saisir, aventure originale d’une femme passionnée de Dieu et de ses contemporains, mais qui montre aussi la difficulté d’être une femme et une laïque, porteuse d’une vocation nouvelle dans l’Église de France du 20ème siècle.
Ce journal fait toucher du doigt la profondeur et la dimension de son itinéraire spirituel à travers de puissantes méditations ; chemin de purification qui laisse voir comment Marguerite HOPPENOT, dans le quotidien de sa vie, au sein et à travers son humanité, se laisse habiter et conduire par l’Esprit pour une totale disponibilité de son être à l’œuvre de Dieu.
Vécu à l’absolu par Marguerite Hoppenot, c’est un chemin pour nous aujourd’hui.
Une aventure de foi à découvrir absolument.

L’exigence des mots

Plus on est élevé dans l’échelle des responsabilités temporelles, et par dessus tout spirituelles, plus la vérité des mots que l’on prononce crie après la densité de vie qu’ils doivent recouvrir.
Si les mots ne sont pas le moyen d’exprimer cette vérité confirmée par la vie, de la communiquer, de la préciser dans les esprits…que sont les mots ? Des signes qui ne recouvrent plus rien qu’illusion et mensonge.
Les hommes ne peuvent se satisfaire de mots creux. Ceux-ci doivent être substantiels, nourriture pour ceux qui les reçoivent, assurance pour ceux qui les entendent et, de ce fait, engageant pour ceux qui les prononcent ou les écrivent.

Marguerite Hoppenot, 1965