Le problème du monde se vit dans chacune de nos vies.
Le problème du monde, c’est le problème des relations humaines, celui de l’unité des diversités ou de leur division.
Il peut se définir par trois attitudes décisives :
° les uns CONTRE les autres,
° les uns À CÔTÉ des autres,
° les uns AVEC les autres.
Ces trois petits mots : « contre », « à côté » ou « avec », marquent le poteau indicateur des trois chemins qui s’ouvrent devant chacune de nos vies.

Ces trois mots correspondent à trois attitudes qui orientent toute une vie :
° être contre conduit à l’enfer de la division;
° être à côté conduit au désert de l’indifférence et de la solitude;
° être avec conduit progressivement au chemin du Royaume, ce chemin du paradis de l’amour, de la communion fraternelle, de la paix et de la joie.

Il faut que chacun choisisse son chemin.

Marguerite Hoppenot
Un être nouveau pour un monde nouveau