Selon la grâce que Dieu m’a donnée, comme un bon architecte j’ai posé le fondement, un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit. Quant au fondement, nul ne peut en poser un autre que celui qui est en place : Jésus-Christ.
1 Co 3, 10-11