« Marthe, Marthe tu t’inquiètes et t’agites pour bien des choses. Une seule est nécessaire. C’est Marie qui a choisi la meilleure part ; elle ne lui sera pas enlevée. »
Lc 10, 41-42