La réponse à l’immense clameur de l’humanité en quête de paix, d’une paix que nul ne puisse lui ravir, repose sur un essentiel et décisif état de convergence des coeurs qui est le fruit d’une patiente dépossession de soi au profit de l’amour, d’un nombre croissant d’enfants de Dieu.
Ceux-ci élaborent ainsi, peu à peu, des foyers d’amour, foyers d’unité, unique secret de la paix du monde.
On fait du feu en croisant des bûches.

Marguerite Ph. Hoppenot
Midi sur le monde