Lc 21, 25-28, 34-36

« Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles, et sur la terre les nations seront dans l’angoisse, épouvantées par le fracas de la mer et son agitation, tandis que les hommes défailliront de frayeur dans la crainte des malheurs arrivant sur le monde ; car les puissances des cieux seront ébranlées. Alors, ils verront le Fils de l’homme venir entouré d’une nuée dans la plénitude de la puissance et de la gloire.
« Quand ces événements commenceront à se produire, redressez-vous et relevez la tête, car votre délivrance est proche. » [ …]
« Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que vos cœurs ne s’alourdissent dans l’ivresse, les beuveries et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l’improviste, comme un filet ; car il s’abattra sur tous ceux qui se trouvent sur la face de la terre entière. Mais restez éveillés dans une prière de tous les instants pour être jugés dignes d’échapper à tous ces événements à venir et de vous tenir debout devant le Fils de l’homme. »

Une écologie humaine …

Dieu a son projet sur le monde, Il en a confié le secret à ses enfants, mais aussi la garde et l’accomplissement. Sa logique dans ce but est implacable. Non, on ne se moque pas de Dieu.
[…] Sous le regard de Dieu, nos actes s’enchaînent ; leur logique interne est irréductible, la relation de cause à effet, implacable. Tout acte bon produit de bons fruits, et les mauvais, de mauvais fruits. Ils sont notre récompense ou notre condamnation. […]
Plus l’homme s’aventure sur des chemins de connaissance qui lui livrent, en apparence, une part de la puissance de Dieu, plus il est pressant que l’Esprit de Dieu régisse les lois et inspire l’usage des prodigieuses possibilités qui se font jour. Car le démon rôde autour d’elles, et si nous ne veillons et prions fidèlement, l’apprenti sorcier ne tardera pas à faire tressaillir le monde.

Marguerite Ph. Hoppenot
VERS LE ROYAUME
La créature de Dieu devant la création de Dieu