Apprenant qu’il avait fermé la bouche aux Sadducéens, les Pharisiens se réunirent. Et l’un d’eux, un légiste, lui demanda pour lui tendre un piège : « Maître, quel est le grand commandement dans la Loi ? » Jésus lui déclara : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. C’est là le grand, le premier commandement. Un second est aussi important : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la Loi et les Prophètes. »
Mt 22, 34-40

L’amour dont le Seigneur nous fait un commandement d’aimer nos frères, cet amour qu’il lie dans une même exigence à l’amour de nous-mêmes et à l’amour que nous Lui portons est en effet un seul et même amour : unique amour dont la source et la fin sont Dieu, Amour trinitaire qui doit faire en nous sa demeure pour agréger peu à peu tout notre « être » à son courant de vie.

Marguerite Ph. Hoppenot
Midi sur le Monde
ch. S’aimer soi-même