L’ Aventure du Dieu Vivant nous appelle d’abord à nous préparer une fois de plus à vivre l’ Avent de toute l’Église, c’est-à-dire à recevoir et à vivre plus authentiquement le mystère d’incarnation afin que ce soit Noël en vérité.
J’aime ce petit mot « Avent », l’ avent de l’ Aventure. Notre vie est une merveilleuse aventure, l’ Aventure de la vie de Celui qui dit de Lui-même «  Je suis la Vie ».
Cette Aventure est à la fois un « présent » qu’il nous faut reconnaître et un présent à faire advenir.
En effet, seul ce qui « est » peut « devenir ».
Les étapes de notre vie me font penser aux temps liturgiques de l’Église qui passent et repassent indéfiniment.  Ils paraissent semblables et ils doivent être toujours différents. La vie est ainsi faite. Chaque fête liturgique doit passer et repasser en creusant son sillon dans notre vie afin d’y prendre racine. Elles constituent une sorte de liturgie de la vie…de Celui qui Est la Vie. Il en est de même pour les étapes du Mouvement Sève, elles passent et repassent. Ce sont, dans un certain sens, les étapes liturgiques de « Sève » qui coïncident d’ailleurs avec les temps liturgiques de l’ Église. Elles doivent être toujours semblables et cependant toujours différentes, parce que toujours plus profondes et plus chargées de vie.
Vous voyez à quel point la ligne profonde de la vocation de Sève coïncide avec la vocation de l’ Église de Jésus Christ.
J’espère que Noël sera cette année, pour chacun et chacune de nous, différent des autres années, car nous avons été appelés à pénétrer dans l’ Aventure du Dieu Vivant. Mais sommes-nous, les uns et les autres, vraiment entrés dans ce prodigieux mystère de Vie ?
Comprenons-nous que cette grande Aventure n’est pas un sujet d’étude mais un Projet de Vie, qui donne un sens à la vie, son vrai sens.

Marguerite Ph. Hoppenot
LA DYNAMIQUE DE L’UNIVERSEL