Fondé en 1938 par Marguerite Ph. Hoppenot, laïque mère de famille, à l’appel du Cardinal Verdier, archevêque de Paris, le Mouvement Sève est un mouvement de vie qui éveille l’homme à sa dimension humaine et spirituelle.

Il est particulièrement concerné par les questions universelles que se pose, plus ou moins consciemment, chacun de nous :

  • Quel est le sens de ma vie ?  Qui est l’homme ? Qui est Dieu ? Qui est Jésus-Christ ?
  • Comment vivre en paix ?
    Comment s’entendre différents tout en gardant son identité ?

Il est animé par une communauté fondamentale de laïcs à dominante féminine, instituée par Marguerite Ph. Hoppenot. Des prêtres et des pasteurs accompagnent la vocation évangélique d’amour, de vie et de lumière de la fondatrice.

Le Mouvement Sève se vit au sein d’équipes fraternelles d’hommes et de femmes de tous les âges, de toutes les cultures … qui se réunissent toutes les 3 semaines.

Il offre une formation de vie spirituelle grâce à une pédagogie capable de transformer les cœurs.

Il rassemble aujourd’hui 1400 membres en France et dans plusieurs pays étrangers.

Il se répand par la contagion d’amour de ses membres et par leur rayonnement.

Son nom : Sève

Une parabole de vie : comme la sève des arbres fait pousser, épanouit et harmonise toutes les plantes de la création, de même l’amour, sève de vie divine, est capable de faire éclore, d’épanouir et d’unir tous les hommes de la terre dans le respect et la richesse de leurs diversités.

Sa devise : Être, aimer, servir, unir

Chaque membre parcourt un itinéraire jalonné par les appels de la devise à être, à aimer, à servir, à unir.

 

Le mot « vie » est le mot le plus important du christianisme. Marguerite Ph. Hoppenot