Nous sommes tous bouleversés par la violence extrême qui s’est abattue ce week-end sur Paris et sa banlieue.
Remplis de compassion, nous partageons la douleur et la souffrance de toutes les personnes qui ont été touchées de près ou de loin par cette tragédie.
La solidarité, le dévouement, le courage qui se sont manifestés au cœur de ce drame sont, malgré tout, signes d’espérance.
Nous le savons bien, c’est l’Amour qui sauvera le monde.

 
Il faut s’aimer les uns les autres envers et contre tout.
Que tous ceux qui veulent aimer à tout prix s’unissent afin que l’amour devienne un fleuve jaillissant, brûlant, irrésistible, qui emporte dans son courant tous les germes de violence qui cohabitent avec le germe d’amour…dans le cœur de l’être humain, de tous les êtres humains.
Nous avons en effet la certitude que l’amour triomphe de tout, parce que Jésus Christ, l’Amour incarné, a vaincu le Malin…
C’est pourquoi nous ne cessons d’espérer. »
Marguerite HoppenotUn être nouveau pour un monde nouveau

Face à ce défi, « Ce n’est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de maîtrise de soi. » 2 Tm, 1, 7
Alors soyons ensemble des témoins vivants de cette espérance.